L'equipement du Cycliste

 

Il existe plusieurs catégories de cyclistes :
-  Les cyclistes routiers
-  Les VTCistes
-  Les VTTistes


Il appartient aux cyclistes de choisir l’itinéraire le plus approprié au type de machine qu’ils utilisent.
 
-  Routes goudronnées de préférence  pour les cyclistes routiers
-  GR – PR  pour les VTCistes et VTTistes . (si ces chemins ne sont pas interdits aux cyclistes.)
 
Les  cyclistes  remplacent  le  sac  à  dos  par  un porte-bagage  sur  lequel  ils  placent  le  duvet,  le  sac  de couchage, le tapis de sol et un sac avec le ravitaillement.
Une paire de sacoches de chaque côté de la roue arrière contient le reste des bagages avec maillots, cuissards, tente, éventuellement. (Equipement léger, impérativement.)  
Les tiges de la tente sont placées sur la barre horizontale du cadre. (Nécessité de s’assurer qu’elles peuvent être fixées en toute sécurité)
 
Les ustensiles pour les réparations (rustine, colle, tournevis, clés et chambre à air de rechange sont placés dans une trousse sous la selle ou attachés au cadre.  
 
Pompe et 2 bidons  sont également fixés au cadre. (L’un des bidons contiendra une boisson isotonique pour compenser les pertes de minéraux)
La documentation, la carte, la crème solaire seront placées sur le guidon ou dans un petit sac à dos peugênant. L’antivol sera attaché à la selle.
 
Le  vélo,  équipé  d’une  sonnette, doit  toujours  être  éclairé  avec  des  lumières  et  des  réflecteurs supplémentaires, en cas d’orage ou de peu de visibilité.  


Les vêtements doivent rendre le pèlerin visible sur la route. (Gilet fluo et bandes « reflectorisantes »)  
Avant de partir, il est conseillé de s’entrainer au moins trois mois à l’avance, sur un vélo fiable, doté d’un système de développement « soft », de manière à être capable de parcourir entre 50 et 80 km quotidiennement…à  adapter,  éventuellement,  compte  tenu  des  difficultés  rencontrées  en  cours  de route.
 
Mis à part les équipements spécifiques à la pratique du vélo : casque, maillots cuissards, chaussures, gants, coupe-vent, les cyclistes peuvent se référer à la liste des marcheurs pour établir la leur. Ne pas oublier une crème anti-escarre.  
 
(Attention ! les pédales automatiques peuvent être à l’origine de chutes : cales encrassées – terrain difficile – pente abrupte…des cyclistes chevronnés en ont fait l’expérience)   


-  Dans  certains  secteurs,  danger !!!  Cyclistes  et  marcheurs  peuvent  se  gêner  mutuellement  – Prudence…
 
Les utilisateurs de tricycles ou de vélos électriques ont probablement d’autres besoins qui n’ont pas  encore été inventoriés.

 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now